My-Trip

Le blog de voyages qui vous aide à explorer le monde!

Apprendre l’anglais pour voyager.

Plusieurs d’entre vous semblent réticents à partir seul au-delà des frontières hexagonales à la seule idée de devoir parler en anglais. Pas de panique ! Nous sommes tous passés par là! Après avoir testé une multitude de méthode, voici un petit point sur ce qui nous a aidé… ou pas!

Apprendre l’anglais en ligne.

L’aire 2.0 oblige, le must du moment c’est de faire sa formation en ligne. Principal avantage : vous progressez de chez vous, selon votre emploi du temps et sans matériel spécifique, si ce n’est un ordinateur.

Les sites d’anglais e-learning qu’on a aimé.

Gymglish.

Apprendre l'anglais pour voyager avec gymglish

Suivez les aventures de M. Delavigne dans son expatriation entrepreneuriale à San Francisco. Le principe de cette formation est de miser sur la durée plutôt que sur la quantité, tout en gardant un apprentissage de qualité. Vous recevrez donc 5 e-mail par semaine (selon les jours désirés) avec un texte audio ou écrit dont découlera une leçon et des exercices. Cela vous prendra 10 minutes par jour en moyenne. Les personnages sont récurrents et les mails sont une suite d’histoires qui mêlent vocabulaire pratique, expressions usuelles, le tout avec une bonne touche d’humour! Les contenus des leçons apprises restent disponibles sur votre espace en ligne. Bref, pour 10 minutes par jour et ce pendant plusieurs mois, nous nous sommes rendus compte de l’évolution et de l’apprentissage acquis tout en douceur! Une méthode vite adoptée permettant d’apprendre l’anglais pour voyager!Apprendre l'anglais avec english attack

English Attacks.

Grace à English Attacks, recevez gratuitement une fois par semaine un extrait d’un des derniers films hollywoodiens, ainsi que des questions relatives au script. Vous recevrez ensuite la traduction de l’extrait. Une méthode gratuite et très ludique pour se familiariser avec la langue anglaise (et surtout américaine). La version payante quant à elle inclut des études de chansons et des jeux.

Les sites d’anglais e-learning qu’on a moins aimé.

EnglishTown.

Un bon site pour apprendre l’anglais en apparence mais en réalité très chronophage et beaucoup trop scolaire! Il m’est impossible de passer des heures à tenter de mémoriser le vocabulaire sur une thématique sport ou business mot par mot! Pour ma part, j’ai besoin d’un cours concret et ludique pour pouvoir apprendre l’anglais, sinon je suis sure de tout oublier une fois que j’aurais fait le tour de mon bocal! Le seul éventuel avantage peut être dans les cours collectifs ou individuels en conférence, mais là encore il faut avoir un niveau minimum en anglais car le professeur est anglophone et ne parle pas un mot de français! C’est plus compliqué pour se faire expliquer une leçon ou un concept grammatical…

Busuu.

Le concept de Busuu semble alléchant : des leçons gratuites pour la plupart, une version premium (pas indispensable) payante et surtout la possibilité d’être mis en contact avec des anglophones de tout horizon pour pouvoir échanger et s’apprendre notre langue maternelle mutuelle. En pratique, les cours sont très scolaires et standards, les diapositives s’enchainent par thème passant de la carotte au concombre. Quant à la mise en relation avec des anglophones, pas si évidente que ça car les sujets de conversations sont restreints et il n’y pas d’apprentissage proprement structuré. De plus, certaines nationalités reviennent souvent faisant parfois plus penser à un site de rencontre qu’à un site d’e-learning. A vous de voir…

Apprendre l’anglais avec un professeur via skype.

Une très bonne méthode que je trouve très formatrice dans la mesure où les cours sont personnalisés et adaptés à votre niveau d’anglais, mais aussi parce que vous serez obligé de… parler! Eh oui! L’anglais ce n’est pas qu’apprendre religieusement les cours de grammaire et de conjugaison par coeur, c’est surtout mettre en application tout ce qu’on connait! Et rien de tel que de pratiquer encore et encore! Alors soyons honnêtes, les premiers instants c’est un peu l’angoisse, seul(e) devant sa caméra et son micro! Mais lancez-vous et surtout prenez un professeur francophone qui prendra soin de vous mettre à l’aise et de vous expliquer tout ce dont vous aurez besoin!

Quelques sites d’annonces en ligne tels que leboncoin proposent ce genre de service, payant bien entendu, mais libre à vous de négocier le prix. Sinon, des sites professionnels offrent la première leçon gratuite pour vous permettre de tester cette méthode et de vous rassurer quant au procédé d’apprentissage.

Regarder des films en version originale sous-titrée.

Indispensable pour apprendre l’anglais, regarder des films en VOSTFR (voir en VO tout court pour les plus téméraires) est une méthode ludique et plaisante pour se familiariser et s’habituer à la langue anglaise. Je conseillerai plus les séries que les films, qui permettent de rencontrer un vocabulaire récurrent et de reconnaître les différentes intonations des personnages. Pour ma part, je dois beaucoup à la série Friends que je connais par coeur, et qui m’a permis d’apprendre quelques expressions new-yorkaises. Plus récemment, mais plus complexe, la série Game of Throne est un bon outil de travail mais il faut avouer que le vocabulaire employé et plus difficile à sortir lors d’un repas entre amis! Le top serait bien sûre de visionner les meilleurs films de voyageurs pour rester dans le thème. Quoi qu’il en soit, cela vous fera une bonne excuse pour passer des heures devant la télé!

Lire des livres de film… en anglais!

Lire en anglais pour mieux apprendre

Pour ceux qui ne sont pas adeptes de la méthode 2.0, il reste toujours le bon vieux livre papier. Le plus ludique pour moi fut de m’aventurer sur des livres dont je connaissais déjà l’histoire, me permettant ainsi de suivre le cours du récit même si je ne comprenais pas forcément tout le vocabulaire. Pour ma part, j’ai dévoré le Harry Potter tome 1 en anglais, mais chacun ses gouts! Pour les voyageurs, je vous conseillerai plutôt de vous orienter vers des livres tels que « Into the wild », « Eat, pray, love », ou « Wild ».

Apprendre l’anglais en traduisant vos musiques préférées.

Vous en avez assez de chantonner des chansons sans réellement comprendre ni connaître les paroles? Eh bien voilà une nouvelle occasion de vous perfectionner! De nombreux sites internet proposent de traduite vos chansons préférées en quelques clics. De plus, la répétition d’écoute favorisera votre apprentissage avec une sorte de « marteau-thérapie » involontaire! Elle est pas belle la vie?

Et vous, quelle est votre méthode pour vous familiariser avec la langue de Shakespeare?

Print Friendly, PDF & Email

Leave A Comment

Your email address will not be published.