My-Trip

Le blog de voyages qui vous aide à explorer le monde!

Lantau, visite en une journée proche de Hong-Kong

Hong-Kong est une ville en plein essor. Dynamique, surpeuplée (7 millions d’habitants tout de même), elle ne cesse de nous surprendre à chaque coin de rue. Mais après plusieurs jours de visite, nous avons décidé de passer une journée sur l’île de Lantau. Loin de l’effervescence de la supercity, au plus proche de la nature et des traditions locales. Voici notre journée en détail.

Comment se rendre sur l’île de Lantau depuis Hong-Kong?

La manière la plus simple pour nous et la plus économique surtout fut de prendre le métro à Hong-Kong. Depuis la station de  « Central » jusqu’à « Tung Chung », comptez une heure environ. Prendre une carte Octopus au guichet pour pouvoir avoir accès au quai (150HK$ soit 15€ minimum : 100$ de trajet et 50$ de caution qui vous sera rendue lors de la restitution de la carte).

NGONG PING 360.

Npong360 from Lantau Island. #Lantau #Hongkong #taio

Une photo publiée par Mylene PASCUAL (@mylene_mytrip) le

A quelques pas de l’arrêt de métro se trouve le départ du téléphérique NGONG PING 360. Ce téléphérique relie Tung Chung au big Bouddha et au monastère de Po Lin. Venez dès l’ouverture pour éviter de longues files d’attente ou préréserver votre billet en ligne sur le site officiel Ngong Ping 360 (Petit rappel : 7 millions d’habitants + 3 millions de touristes/an = de longues files d’attente!!).

Plusieurs options de cabines sont possibles :
La cabine cristal est entièrement vitrée, même sous vos pieds. Étant donné la hauteur à laquelle va le téléphérique, cela a de quoi donner quelques sueurs.
La cabine standard n’a pas de sol vitré, mais surtout est plus économique.

Tarifs :
Aller-retour en cabine cristal : 255$ (soite 25,5€)
Aller-retour en cabine standard : 165$ (soit 16,5€)

Il est également possible de prendre un aller simple et de prendre ensuite le bus  pour explorer d’autres lieux sur l’île de Lantau(ce que nous avons fait et détaillons ci-dessous)

Il faut avouer que le panorama est superbe et que ça vaut vraiment le coup d’oeil. C’est une manière un peu atypique de rejoindre les terres en seulement 25 minutes de téléphérique.LA vue depuis le sommet du bouddha est splendide...

Le Bouddha de Tian Tian.

L’apparition de ce bouddha depuis le téléphérique est réellement surprenante. Mais le découvrir de près, en grandeur nature, est encore plus surréaliste! Juché en haut d’un grand escalier (268 marches exactement) cet immense bouddha de bronze assis est le plus grand du monde avec pas moins de 34 mètres de hauteur! Il a fallu 12 ans de travaux afin de construire ce géant, symbolisant la stabilité de Hong-Kong, la prospérité de la Chine et la paix sur Terre. Mais le résultat en vaut vraiment la peine, et est tout simplement magnifique…

[bs_icon name= »glyphicon glyphicon-usd »] Entrée libre.

Le monastère de Po Lin. 

Faisant face au bouddha, ce monastère caché dans les montagnes de Lantau est une petite merveille. Coloré et vivant, il se compose de plusieurs bâtiments donnant sur une cours centrale. A l’intérieur, des lieux de recueillement et de prière devant de somptueuses statues et décorations bouddhistes. N’hésitez pas à flâner le long de ses allées fleuries, à admirer en détail des infrastructures, et à tout simplement profiter de l’instant présent…

[bs_icon name= »glyphicon glyphicon-usd »] Entrée libre.

Visiter le village de Tai O.

Surnommé « la Venise de Hong-Kong » (c’est plutôt Venise en mode dégradé, mais bon…), Tai O est un petit village de pêcheurs à l’extrémité de l’île de Lantau. Vous ne pourrez échapper à la spécialité locale très odorante qui est le poisson séché! Il y en a partout, des gros et petits, du requin aux anchois en passant par les soles. Toutes sortes de poissons sont séchés et exposés sur les stands des nombreux marchands.

Autre particularité non négligeable, c’est ici que partent les bateaux d’observations qui vont à la rencontre des dauphins roses. Oui oui, vous avez bien lu.

On a même eu la chance de voir des dauphins roses!

Un truc pareil ça ne s’invente pas! Pour la petite anecdote, j’étais prête à payer un tour opérateur au départ de Hong Kong au prix de 40€/personne pour observer ces étranges mammifères marins. En allant directement sur place, il m’en a couté avec le pêcheur local… 2,50€!!! Incroyable, mais vrai!

La balade n’est pas longue, une petite demi-heure, durant laquelle vous naviguez sur le canal central du village, et observez les dauphins au large. Ne vous faites pas d’illusions, les dauphins ne viendront pas sautiller au pied de votre bateau pour vous faire « coucou ». Mais vous les verrez sauter de plus loin et c’est déjà pas mal! De toute façon avec leur couleur caractéristique, vous ne pourrez pas les manquer!

Autre conseil, laissez vous tenter par une « eggwaffle », des gaufres artisanales qui sont franchement succulentes.

Infos pratiques :

– Pour vous rendre dans le village de Tai O depuis le monastère et le big Buddha, prenez le bus n°21. Il vous emmènera en 20 minutes et pour 63 HK$ (soit 6€) à bon port.  Il y en a toutes les heures, mais il peut y avoir du monde donc arrivez en avance au risque de vous retrouver debout ou d’attendre la prochaine navette!

– Si vous souhaitez voir les dauphins, pas besoin de réservation. Des publicités avec des démarcheurs sont sur tous les axes centraux et vous proposeront l’activité. L’attente est pour une fois estimée à … 5 minutes max!

– Pour le trajet Tai O – Tung Chung, prendre le bus n°11. Durée 50 minutes. Prix : 20HK$.

Voir le coucher de soleil sur le pont de Tsing Ma.

Sur le retour, arrêtez-vous à la station de métro de « Tsing Yi« . Prenez le bus 308M (7,2$) ou un taxi (30$ soit 3€ et l’option la plus pratique) jusqu’au « Lautan Link Visitor Center ». Un observatoire est mis à disposition pour observer le pont qui rejoint les îles de Tsing Yi et Ma Wan. C’est l’un des ponts suspendus les plus grands du monde et le panorama à la tombée de la nuit est juste magique. Vous ne regretterez pas d’y avoir fait escale….

Print Friendly, PDF & Email