My-Trip

Le blog de voyages qui vous aide à explorer le monde!

USA : tout savoir avant de partir.

Ca y est, vous vous êtes enfin décidés à réserver votre billet d’avion pour le pays de l’oncle Sam! Félicitations, vous ne le regretterez pas! Mais avant de vous lancer dans la folle aventure qu’est la visite des « States », entre la visite de San Francisco, Los Angeles ou encore Key West, mieux vaut être au courant de certains us et coutumes. Rassurez-vous, my-trip a fait le travail pour vous et à sélectionner les meilleurs conseils pratiques pour visiter les USA.

Le Visa.

Demander une exemption de visa avent de partir aux usa

Ou plutôt l’exemption de visa. Nous avons la chance, chers compatriotes, de faire partie des privilégiés n’ayant pas besoin de visa. Une simple autorisation de voyage électronique (ESTA) suffira pour les voyages de moins de 90 jours. La réponse est rapide (moins de 72 heures) et tout se passe sur internet en quelques clics. Pour en savoir plus, retrouvez notre article : visa-usa.
14$ soit environ 13€/personne.

Les taxes.

Même si les prix en boutiques peuvent paraître alléchants, ils sont souvent trompeurs. En effet, vous vous rendrez rapidement compte en arrivant en caisse que quelques dollars se sont ajoutés à votre facture. Et pour cause, les prix affichés sont hors taxe! Ca ne changera pas fondamentalement le prix de votre nouveau jean, mais au bout d’une après-midi de shopping l’addition peut être nettement plus salée! Ce phénomène ne se limite pas uniquement aux boutiques, il se rencontre aussi dans les restaurants et même les hôtels. Soyez donc vigilants en réservant votre hébergement en ligne… A savoir que les taxes varient en fonction des états, voire même en fonction des villes.

Les pourboires.

Grand dilemme également pour nous français qui ne sommes pas très familiers à ce genre de pratique. Même s’il nous arrive parfois d’arrondir l’addition au profit d’un charmant serveur, il faut éviter ce genre de pratiques aux USA au risque de froisser quelque peu la susceptibilité de notre employé. Car là aussi, il y a une règle. Le pourboire doit être compris entre 15 et 20% du prix de l’addition. A vos calculatrices donc pour vous voir acquitter de cette somme supplémentaire, parfois mentionnée sur la note, mais parfois pas… Pour vous donner un ordre d’idée, pour une note à 40€ TTC il vous faudra ajouter au minimum entre 6€ et 8€.

Sachez aussi que le pourboire n’est pas un revenu complémentaire pour le serveur, c’est son salaire! Et comme tout travail mérite salaire, il est donc normal de le payer pour le service rendu. Chose inversée en France, puisque les pourboires sont considérés comme des « bonus » en plus du salaire de base.

Faire escale aux USA.

Là encore, il y a piège! Car contrairement au reste du monde, faire escale aux Etats-Unis peut prendre beaucoup, beaucoup de temps. La cause? Faire escale aux USA revient au même que de séjourner aux USA. Il vous faudra donc, et même si votre destination finale est le fin fond du Guatemala :

– Faire une exemption de VISA (oui oui, même si c’est pour 2 heures de présence sur le sol américain).
– Passer les formalités de douane (avec des files dignes d’un « Space Mountain »).
– RECUPERER VOS BAGAGES.
– RE ENREGISTRER VOS BAGAGES.
– Prendre votre correspondance.

Je crois que je ne vais pas vous faire un dessin… Prévoyez au minimum 2 à 3 heures de battement entre vos correspondances, au risque de vous retrouver seul sur le tarmac!

Les formalités de douane.

Pour continuer sur les formalités aéroportuaires, plusieurs choses sont à connaître lorsque vous prenez l’avion pour les Etats-Unis.

Bagage en cabine : Outre les recommandations habituelles (ne pas prendre de sabre ou de kalach, pas de liquide de plus de 100ml, …) tous les appareils électroniques détenus doivent être en état de fonctionner (pour éviter les mauvaises surprises, prenez votre chargeur). Le cas échéant, dites au revoir à votre nouvel iPhone6…

– Pendant le vol ou à l’arrivée, vous devrez remplir le formulaire de déclaration de douanes. Vous y notifierez vos données administratives avec numéro de vol, passeport, nom de l’hôtel, mais aussi si vous transportez des marchandises alimentaires ou de grosses sommes d’argent. Ce papier devra être remis à l’agent de contrôle.

Le contrôle de l’immigration. Une fois la longue queue terminée, vous voici devant Monsieur l’agent de l’immigration. Inutile de faire de l’humour avec lui, vous risqueriez plus d’éveiller des soupçons que d’attirer sa sympathie! Devant lui, vous devrez poser vos empreintes digitales, prendre une petite photo souvenir et répondre à ses questions du type : Quel est le but de votre voyage? Que faites-vous dans la vie?. Rien de bien méchant donc, mais tenez-vous à carreau!

La location de voiture.

Retenez bien une chose : l’Amérique est le pays de la démesure. Les voitures aussi! Ne soyez pas réticents à réserver une berline sur internet car en réalité vous aurez l’équivalent d’une familiale en France. Les photos sont souvent trompeuses et les gabarits beaucoup plus spacieux que ce à quoi vous vous attendiez.

Dans la majorité des Etats, le permis français est accepté et vous pourrez conduire si vous avez plus de 21 ans. Attention cependant aux quelques règles de conduite.

– Pour les « Stops », pas de priorité à droite. Le premier arrivé passe. C’est bien respecté et assez efficace.

– Pour les feux rouges, anticipez l’arrêt au risque de vous retrouver au beau milieu du carrefour! En effet, les feux se trouvent de l’autre côté du carrefour donc soyez très prudents! Autre astuce, il est autorisé de tourner à droite quand le feu est rouge, du moment que la voix est libre bien sûre.

– Le GPS est in-dis-pen-sable! Les panneaux directionnels sont très rares, surtout en ville, et le repérage aux noms de rue s’avère vite compliqué, étant donné qu’elles peuvent faire plusieurs dizaines de kilomètres de long. Certains particuliers proposent de louer un GPS sur des sites comme « Le bon coin » pour une période donnée. Sinon, l’agence de location pourra vous en louer un en français.

Les assurances voyages.

S’il y a bien un pays où il ne faut pas tomber malade, c’est bien les USA. Pour éviter les mauvaises surprises, vérifier votre couverture d’assurance, qu’elle soit incluse dans votre carte bleue ou non. Une simple opération de l’appendicite vous coutera au minimum… 1 500$! Ca fait cher le voyage…

Pour savoir si vous êtes bien assuré, rendez-vous sur le site internet FLUO. C’est un comparateur d’assurance gratuit qui vous permettra en quelques clics de savoir si vous êtes bien assuré ou non.

Où trouver un réseau wi-fi.

Pour les geeks ou les visiteurs perdus, sachez qu’une connexion internet gratuite est disponible dans tous les Mc Donalds, Burger King et Starbucks Coffee. Et vu qu’il y en a tous les 50 mètres, vous trouverez toujours un lieu où vous poser pour lire les dernières infos My-trip! Alors plus d’excuses! De nombreux centres commerciaux ou librairies proposent aussi un réseau internet sans file. Sinon, la majorité des hôtels américains proposent un réseau internet gratuit dans leur hall d’accueil voire dans les chambres.

Les prises électriques.

Prendre les bonnes prises électriques avant de partir aux USAMême s’il est possible d’en trouver sur place, les adapteurs de prises électriques sont indispensables pour séjourner aux USA. Si vous avez plusieurs appareils à charger simultanément, pensez à prendre une multiprise française que vous brancherez sur l’adapteur pour plus de connexions! Par contre le voltage est de 110 volts contre 220 chez nous.

Les unités de mesure.

Question existentielle que je me suis souvent posée : Pourquoi n’avons-nous pas d’unités de mesure universelles? Parce qu’entre les degrés Fahrenheit, les miles et les gallons, on se retrouve vite perdu!
Par exemple, pour convertir les degrés Fahrenheit en degrés Celsuis, il suffit de soustraire 32, multiplier par 5 et de diviser par 9! Un je d’enfant! Dans le doute, prenez un pull…
Pour les limitations de vitesse, ne vous y trompez pas, les panneaux sont bien mentionnés en mph (miles per hour) et non en Km/h. Pour la conversion, sachez que 1 mile = 1,6 km et 5 miles = 8km. Mais rassurez-vous, vu que votre compteur sera en miles, vous n’aurez aucun calcul savant à effectuer.

Print Friendly, PDF & Email
1 Discussion on “USA : tout savoir avant de partir.”

Leave A Comment

Your email address will not be published.