• Home »
  • ACCUEIL »
  • A la découvert des Orangs-outans à Sumatra…et autres bestioles.
A la découvert des Orangs-outans à Sumatra…et autres bestioles.

A la découvert des Orangs-outans à Sumatra…et autres bestioles.

Cette semaine, c’est Julie qui nous fait découvrir à travers cet article son trek dans la jungle indonésienne pleine de rencontres étonnantes…
L’Indonésie. Largement connue et visitée chaque année par de nombreux touristes. Pourtant Sumatra reste encore préservée du tourisme de masse et recèle en son sein autant de parcs naturels que d’espèces d’animaux sauvages. Et s’il est un animal que vous pourrez justement découvrir dans son milieu naturel, dans la moiteur de la jungle, et le bruit incessant d’insectes stridulants : l’orang-outan.

En ce qui nous concerne, notre trek en jungle a été organisé depuis le village de Bukit Lawang. Ce petit village longe une rivière à la lisière de la jungle. Plusieurs guest houses et auberges accueillent les visiteurs et proposent  des treks d’une journée à une semaine en petits groupes, avec guide. Nous avons choisi la formule deux jours avec une nuit sous tente  (comprendre bâche tendue sur sol humide) et un retour en bouée (chambres à air de camions) sur la rivière.

orangs outans sumatra1 A la découvert des Orangs outans à Sumatra…et autres bestioles.

À la découverte des orangs-outans

Au bout d’une demi-heure de marche, et après avoir perdu nos premiers kilos et notre dignité face à un mannequin hollandais pour qui les anti-transpirants n’avaient plus aucun secret dans une atmosphère à 40° et 88% d’humidité,  nous avons pu observer les premiers orangs-outans, dont une mère et son bébé. Par la suite, nous en avons encore croisé une dizaine. 

Au milieu de leurs appels et de leurs balancements de lianes en lianes au-dessus de votre tête,  il n’est pas impossible qu’une certaine émotion vous étreigne. Car si on peut s’étonner d’en voir autant en si peu de temps,  ils sont pourtant en voie de disparition et ne sont présents que sur deux ou trois sites au monde.

Attention tout de même au choix du guide, même si cela est difficile, car ils viennent directement à votre rencontre.  Tandis que d’autres touristes ont pu se voir enseigner les vertus de telle ou telle plante, le nôtre a lourdement insisté sur le cacaotier («oui, mais sinon votre antipaludéen naturel c’est quoi» ?). Une randonnée bien pauvre en explication malheureusement. Et surtout si votre guide nourrit les animaux et vous dit «  vas-y prend une photo,  elle sera super!», n’hésitez pas à lui demander : «ce ne serait pas déconseillé pour leur préservation?» et d’en parler à l’office des guides. Car comme le nôtre, beaucoup ne sont absolument pas guides ; le coup du cacaotier aurait dû nous mettre la puce à l’oreille.

Pour le Trek de 2 jours avec repas et petit-déjeuner comptez 50 euros par personne et régalez-vous, c’est juste superbe. Même si malheureusement les champs de palmiers à huile ont remplacé l’habitat naturel de ces grands primates, qui du coup meurent à petit feu. Des initiatives ont vu le jour pour les protéger et le tourisme est une des sources de  revenus pour le centre de soins des orangs-outans. Bien évidemment d’autres en profitent également.

elephant sumatra1 A la découvert des Orangs outans à Sumatra…et autres bestioles.

Mais si les grands roux vous laissent indifférents (ce qui serait tout de même étonnant) vous pourrez toujours vous rabattre sur les éléphants. À deux heures de voiture de Bukit Lawang, des treks à dos d’éléphants sont organisés. Mais nous avons plutôt choisi de leur «donner le bain».

Cela vous coûtera 60 euros pour deux, et pendant une demi-heure vous frotterez le dos d’une famille éléphant couchée dans la rivière. Malheureusement, les guides sollicitent un peu trop les animaux, ce qui nous a vite donné l’impression d’être au cirque plutôt que dans la jungle. (Mais un éléphant qui prend de l’eau dans sa trompe pour nous la cracher en pleine figure, ça fait quand même bien rigoler!)

Les varans seront aussi vos voisins de chambrée, ainsi que d’autres singes qui vous réveilleront en courant sur le toit de votre bungalow, ou vous materont sous la douche par le toit de la salle de bains en grillage (d’ailleurs, ça me fait penser que mon copain ne s’est jamais fait mater… lui)

Mais s’il est bien un endroit où vous ferez de belles rencontres, c’est à 20 mètres de profondeur, dans des eaux à 29°: des tortues, des raies, des requins de récifs et bien d’autres. Malheureusement, ne comptez pas sur moi pour vous donner des adresses. Nous garderons pour nous notre petit coin de paradis.

Certains vous diront que  vous pourrez également croiser tigres et rhinocéros…malheureusement (ou pas) ceux-là ne sont pas observables et se cachent bien profondément dans la jungle épaisse.

pf print icon A la découvert des Orangs outans à Sumatra…et autres bestioles.Print pf pdf icon A la découvert des Orangs outans à Sumatra…et autres bestioles.PDF
Share
  • tweet