My-Trip blog voyage

Le blog voyage au féminin

Visiter Hanoï au Vietnam en trois jours.

Visiter Hanoï ! Cette semaine, Marie et Ping nous font partager leur dernière escapade au Vietnam. Après leur article sur les découvertes du Laos, c’est avec enthousiasme et passion qu’ils nous livrent leur témoignage sur ce voyage au coeur d’Hanoï…

Démarches administratives : mode d’emploi.

Visa :

Indispensable avant de partir visiter Hanoi, la demande de visa se fait auprès de l’ambassade du Vietnam (62 rue Boileau 75016 PARIS). Pour cela, il vous faut votre passeport et la demande de visa renseignée que vous trouverez sur le site de l’ambassade.

Entrée simple : 80euros/personne,

Entrée visa multiples : 110euros/pers.

À noter que le prix est le même pour un enfant et pour un adulte.

La récupération du visa se fait entre 48h et 72h plus tard. Sinon, vous vous le faites envoyer à domicile, pour 20 euros de plus.

Monnaie : 

Nous sommes partis avec des euros et des dollars. La monnaie locale est le dong ; 1euro=30 000 dongs. Nous avons fait le change à l’aéroport d’HANOI. Mieux vaut régler vos petits achats en dongs.

Comment se déplacer à Hanoï?

L’aéroport se situe à 40km du centre d’ Hanoi. Pour nous y rendre, nous avons pris le taxi. Cela coute entre 15 et 20 dollars. Pensez à fixer le prix avant d’accepter la course (notre hôtel se trouvait à proximité du lac HOAN KIÊM, donc au cœur de HANOI).

Quand on arrive à Hanoï, nous avons été rapidement mis dans l’ambiance dans un tourbillon de motocyclistes et une farandole de klaxons.

Pour circuler dans HANOI, plusieurs options : bus, taxi, vélo, cyclo-pousse, moto-scooter, à pied. Nous avons choisi les options « à pied » et « cyclo-pousse ». Le cyclo-pousse devient un folklore de la ville face aux milliers de 2 roues.

Néanmoins, cela permet de visiter la ville d’une façon originale, pouvoir observer l’évolution de la ville. « à pied », le centre d’Hanoi n’est pas très étendu. Cependant, il va falloir se frayer un chemin à travers les 2 roues et aussi à travers les Hanoiens dans les petites rues. N’hésitez pas à traverser, les Vietnamiens sont très respectueux. Ils ne vous laisseront pas passer, mais vous éviterons.

L’option « moto-scooter » a l’air sympa aussi. Nous ne l’avons pas expérimenté, car j’étais dans mon 6ème mois de grossesse. Le principe est que vous montiez sur la moto d’un Hanoien et il vous amène à votre destination. Donc, vous pouvez vous retrouver à 3 sur la moto avec vos sacs. Expérience atypique…. Bien sûr, comme le taxi et le cyclo-pousse, on négocie le prix avant la course.

Comment se déplacer à Hanoï?

Visiter Hanoi à bord d’une moto taxi, un moyen insolite et épique de découvrir la ville!

Visiter Hanoi en trois jours.

Le lac Hoan Kiêm avec le temple Ngoc Son

(20 000 dongs/pers) Ce lac est le cœur du Hanoi colonial. Autour de celui-ci, une promenade agréable où on trouve des cafés et une salle de musculation en plein air. Au milieu de celui-ci, le temple Ngoc Son. On y accède par un pont laqué de rouge. C’est le lieu de la légende de l’épée qu’on vous laisse découvrir par vous même. En traversant juste ce petit pont, on abandonne la frénésie du trafic hanoien. Un petit havre de paix ! Peut-être que vous aurez la chance d’apercevoir la tortue du lac ; tortue qui existe (nous ne l’avons pas vu) dont l’histoire est liée à la légende.

Croisière en pédalo cygne sur le lac de l’ouest.

Location d’un pédalo-cygne (2pers) pour 1h : 80 000 dongs

Le temple de la littérature

(20 000 dongs/ pers) Un havre de paix en plein Hanoi ! Voilà notre ressenti : on entre dans ce temple par une porte principale. Dès cet instant, on remarque une allée centrale qui était réservée au roi, et 2 allées latérales réservées aux mandarins. Ce temple est divisé en 5 cours. Les bassins, statues, pagodes, stèles… font de ce temple un lieu important pour l’identité historique de la ville.

Visiter Hanoi et son son temple littéraire.

Visiter Hanoi et son son temple littéraire.

Pont Long Bien (ancien pont Paul Doumer).

Un peu d’histoire : ce pont de plus de 1600m a été construit par les Français en 1902 et inauguré par Paul Doumer, alors gouverneur général de l’Indochine. À savoir qu’il était le seul pont permettant de traverser le fleuve rouge jusqu’en 1980. Il a été la cible des bombardements américains durant la guerre du Viêtnam. Ce pont offre une très belle vue sur le fleuve rouge et Hanoi.

Hotel métropole :

15 rue Ngo Quyen dans Hoan Kiem. De style colonial, il est un des plus beaux hôtels de la ville. De nombreuses personnalités y ont séjourné (François Miterrand, Jacques Chirac, Geneviève de Gallard, Charlie Chaplin, Jane Fonda,… Lors de la guerre du Viêtnam, un abri souterrain a été construit pour protéger les clients des raids américains. Malheureusement, à ce jour, il ne se visite pas. Par contre, vous pouvez vous y arrêter pour boire un verre.

Prison de Hoa Lo :

(20 000 dongs/pers). Située non loin du lac Hoan Kiem, cette ancienne prison (construite en 1896) fut utilisée pendant l’époque coloniale pour les prisonniers et les révolutionnaires vietnamiens, puis, après 1954, pour les pilotes américains capturés. Ils la baptisèrent le « Hanoi Hilton ». Au cours de la visite, on apprend qu’un certain Capitaine John McCain, candidat à la présidentielle américaine face à Barack Obama en 2008, y séjourna.

Musée de l’armée

(40 000 dongs/pers). Un de nos coups de cœur, car il explique très bien l histoire du Vietnam. Le musée est très bien achalandé.

musée de l'armée hanoi

Beaucoup de pièces (avions, char, armes, uniformes, fanions, ustensiles de la vie de tous les jours pour le front,….) sont présentes, ce qui permet que la visite soit « vivante ». On touche « du bout des doigts » l’histoire du pays.

Place BaDinh:

mausolée du président Hô Chi Minh visite à effectuer obligatoirement quand on est à Hanoi quelque soit ses opinions politiques. Attention, le mausolée est ouvert tous les jours saufs le lundi et vendredi, et seulement de 7h30 à 10h30. À savoir que ce lieu est fermé du 05 septembre au 10 décembre de chaque année, car le corps de Hô Chi Minh est envoyé en Russie pour effectuer les soins de conservation. Vous devez être vêtu décemment (pas de chapeau, de débardeur, de short,…) et toutes nos affaires sont gardes à l’entrée (téléphone, appareil photo, sac,…). Beaucoup de soldats sont présents pendant le « parcours » et surveillent si vous respectez bien toutes les règles. Quand vous êtes à l’intérieur, on avance en silence sans s’arrêter, et on ressort dans le parc à l arrière du mausolée. À savoir que le mausolée a été construit sur la place BaDinh, l’endroit où Hô Chi Minh proclama l’indépendance du Viêtnam en août 1945.

ho_chi_minh_mausoleum_hanoi_vietnam

Le mausolée d’Ho Chi Minh, Place BaDinh

Maison sur pilotis de l’oncle HÔ – palais présidentiel – jardin botanique Bach Thao.

On entre dans le jardin botanique. Très verdoyant. Sur ce site, on y trouve

–       Le palais présidentiel, qui est aussi l’ancien palais du gouverneur général d’Indochine (il ne se visite pas)

–       La maison « 54 » où Hô Chi Minh vécut en 1954 puis y effectuait ses réunions de travail

–       Un garage où sont exposées quelques voitures au service de Hô Chi Minh

–       La tonnelle de fleurs, derrière le palais présidentiel, ou Hô Chi Minh recevait ses visiteurs

–       La maison sur pilotis. Il préféra concevoir cette maison qui reflète sa simplicité que d’habiter l’ancien palais du gouverneur général de l’Indochine. Il y vécut de 1954 à 1958. Elle est tout en bois de teck et se trouve à côté d’un étang.

HANOI

Ce site est très intéressant, très riche en histoire.

Visiter Hanoi et son Musée Hô Chi Minh :

(25 000 dongs/pers) situé tout près du mausolée de Ho Chi Minh. Dans tous les guides, ce musée est présenté comme un des lieux incontournables de Hanoi. Nous avons été un peu déçus. Nous avons trouvé plus intéressant les musées de l’Histoire et de l’armée. Ce musée est caractérisé par son architecture très massive, comme celle du mausolée.

Pagode Mot Cot (du pilier unique):

À côté du musée Hô Chi Minh. De petite taille, cette pagode est renommée pour son architecture typique, en forme de fleur de lotus émergeant de l’eau. Son histoire est mêlée à celle d’une légende : un empereur, déçu de ne pas avoir d’héritier rencontra en rêve une déesse, assise sur une fleur de lotus ouverte et lui tendant un bébé. Quelque temps plus tard, il rencontra une femme avec qui il eut un fils. En remerciement, il construit cette pagode.

Pagode Tran Quoc:

Elle se situe sur une presqu’île du lac de l’ouest. Cette pagode est l’une des plus anciennes du Viêtnam

Pagode Tran Quoc

Pagode Tran Quoc Hanoï

Musée de l’histoire (40 000 dongs/pers). Il présente l’histoire du Viêtnam de la préhistoire à aujourd’hui. Musée très intéressant. Avec le musée de l’armée, on comprend mieux la période coloniale, la guerre d’Indochine, la guerre du Viêtnam. Attention, le musée ferme tôt, à 16H30. On a du faire 2 visites…

Hanoï, vie pratique.

  • Massage au SF SPA, 30 Cua dong Street, Hoan Kiem district. Voici la meilleure endroit pour nous, pour un massage à Hanoi. Endroit propre, hyper zen. Le personnel est super accueillant. Pour accéder à cet endroit, on monte au 1er étage de l’immeuble. On vous propose un thé, de choisir votre massage. L’ambiance y est très calme et très reposante.
  • Pour nous les femmes, shopping à la boutique «magonn ». Un coup de cœur pour moi++ !!! pas cher et très élégant
  • Cours de cuisine vietnamienne, plusieurs adresses sur Hanoi. Une autre façon de découvrir Hanoi qu’on vous recommande.

 

  • marche hanoiManger « local » , i faut gouter le phô, soupe vietnamienne à base de bœuf et de nouilles de riz. On y rajoute de la menthe, du soja, de la coriandre,… un délice que les vietnamiens mangent au petit déjeuner. Autres plats typiques : les brochettes de viandes, de crevettes, le riz gluant, la salade de papaye verte,… qu’il faut déguster dans la rue. Effectivement, les restaurants sont dans la rue. Par contre, je vous conseille de respecter quelques mesures d’hygiène : lavage des mains, utilisation de lingettes antiseptiques, boire que des boissons en bouteilles scellées.

 

  •  Les marionnettes sur l’eau au théâtre Kim Dông (100 000 dongs/pers). Ce théâtre se trouve juste à côté du lac Hoàn Kiêm. Ce spectacle d’une heure est accompagné d’instruments de musique classique et folklorique. Ce spectacle reprend certaines légendes avec humour, notamment celle du lac Hoàn Kiêm. On passe un très bon moment. En plus, à l’entrée, on reçoit le déroulement du spectacle en français. Pratique !!!

 

  • Tam Côc surnommée aussi « la baie d’Halong terrestre ». Il faut compter 2 heures de route pour s’y rendre. Attention, les routes vietnamiennes sont un peu chaotiques… la visite s’effectue en barque au rythme des rameuses (elles rament avec leurs pieds !), 3 heures de visite. Départ de l’embarcadère, au centre du village.
bateau

Tam Côc surnommée aussi « la baie d’Halong terrestre »

Roches déchiquetées, creusées, taraudées, épousant des formes bizarres tombant dans l’eau… Une excursion que l’on a vraiment appréciée. Ensuite, vous pouvez vous offrir pour 3$, 2 heures de ballade en vélo dans Tâm Coc.

Cette excursion met en appétit avant la baie d’Halong. Malheureusement, l’aller-retour Hanoi/Tâm Coc, le mauvais état des routes, le 6ème mois de grossesse en cours, ont fait qu’on a décidé d’annuler notre excursion à la baie d’Halong. Snif !

Malgré tout, je vais vous donner quelques éléments concernant cette excursion. De Hanoi, il y a 4 heures de route. Je vous conseille la formule 2 jours/1 nuit, ou 3 jours/2 nuits. Vous pouvez réserver directement à partir de la métropole via internet, ou sur place. Plusieurs agences touristiques vous proposent ces formules dans Hanoi. Cela va de 250 euros à 700 euros par personne.

Nous espérons avec cet article vous avoir donné envie de visiter Hanoi et ses alentours. Nous vous conseillons de faire quelques jours à Saïgon, et quelques jours à Hanoi avec une escapade à la baie d’Halong.

Marie et Ping

Leave A Comment

Your email address will not be published.