My-Trip

Le blog de voyages qui vous aide à explorer le monde!

Le Wild ! Un bar à cocktails et restaurant à Siem Reap au Cambodge

Siem Reap est une ville fascinante, entre village et grande ville. Village par sa verdure très présente, par ses bâtiments à taille humaine et sans extravagance, et surtout par la gentillesse des gens qui la font vivre. Derrière cette douceur de vivre assez unique en Asie du Sud Est, se cache l’autre facette de la ville. Siem Reap la touristique, la dynamique, la fêtarde parfois, une scène hôtelière et culinaire d’une profondeur surprenante pour une ville de cette taille. Vous y trouverez de tout, du bon, du moins bon, du local, de l’occidental, il y en a pour tous les goûts, et à tous les prix. Dans ce catalogue inépuisable – surtout pendant les quelques jours de notre séjour – difficile de faire des choix, et pourtant, nous vous proposons notre petite découverte, notre coup de cœur.

Comme chaque belle expérience de voyage, cela commence par une rencontre, dans l’avion qui nous emmène à destination, notre voisine de siège habite à Siem Reap et rentre de vacances (chacun son tour). Flairant le bon filon du local qui a déjà testé et retesté les restaurants de la ville, nous n’attendons pas longtemps avant de lui demander ses adresses secrètes. La discussion s’oriente assez rapidement sur trois adresses qui selon elle sortent du lot, inutile de dire qu’on les a testées toutes les trois, et avons été ravis. Une nous a particulièrement plu, si bien que nous avons décidé de prendre notre plume et d’y dédier cet article, son nom, Wild Creative Bar and Eatery, ou juste Wild pour les intimes.

restaurant wild siem reap cambodge

Comme son nom l’indique, Wild est à mi-chemin entre un bar à cocktails et un restaurant, plutôt orienté fingerfood, ou tapas. Si la carte est surprenante au premier abord (on y revient dans une minute), il est tout à fait possible d’un manger un diner complet. On vous conseille d’ailleurs fortement de vous laisser tenter par plus qu’un « apéro », vous ne le regretterez pas.

Le restaurant est situé juste de l’autre coté de la rivière par rapport à la rutilante Pub Street, à 5 minutes à pieds. Dès votre arrivée, le nom prend tout son sens, vous y êtes accueillis par un très joli jardin bien entretenu et aménagé de manière très « relax ». Une petite oasis à deux pas du centre ville bruyant, vous comprenez immédiatement pourquoi le lieu est rempli, la sérénité qui s’en dégage vous fait un bien fou. Le restaurant est très bien pensé, avec des assises basses, presque « par terre » dans le jardin pour ceux qui aiment, et une partie plus conventionnelle dans la maison khmère complètement ouverte sur le jardin et sa terrasse. Les propriétaires français vous accueillent avec un grand sourire et une énergie positive et communicative, le lieu, l’accueil, ça commence très bien, et nous ne sommes là que depuis 30 secondes.

Le restaurant a beau être quasiment complet (sans être bondé pour autant, une attention particulière a clairement été portée au confort des clients), la propriétaire prend le temps de nous accompagner à notre table et de nous explique en quelques mots le concept de Wild, les quantités recommandées, nous demande si nous avons des allergies, un régime particulier, ou des choses que nous n’aimons pas. Clairement, ici, on bichonne le client. Coté boissons, Wild est spécialisé dans les cocktails, uniquement des créations maison, avec des goûts locaux, nous n’avons pas eu le plaisir de tout essayer mais les 4 que nous avons goutés nous ont ravi. On vous conseille notamment le Alice in Wonderland avec du Gin, de la pastèque, des feuilles de citronnier kaffir, délicieux, et le Californication, et son mélange de jus de mangue frais, de sirop de grenade maison, et de vodka infusée au piment. Coté plats, le menu est assez surprenant, tout tourne autour du spring roll, frit (donc des nems) ou frais (donc rouleaux de printemps). 13 goûts différents (si si), très travaillés. Il y en a pour tous les goûts, certains sont classiques, d’autres beaucoup plus amusants. On y retrouve notamment des influences italiennes (tomate, pepperoni, mozzarella), ou nord-américaines (oignons caramélisé, cheddar, bœuf haché). D’autres sont fourrés au fromage, ou même au chocolat. Surprenant, on vous disait. Surprenant, mais en bien, en très bien même, le spring rolls est complètement réinventé et il nous sera compliqué de revenir au classique vietnamien après être passé chez Wild.

diner restaurant bar cocktail siem reap

Tout au long de la soirée le service (de la part des deux propriétaires comme de leurs employés) sera impeccable, très attentif tout en respectant notre intimité.

Coté prix, c’est très raisonnable, surtout pour la qualité. Le cocktail est à 4.5$, les assiettes de Spring Rolls entre 3 et 3.5$, compter environ deux plats par personne pour un diner complet.

Au delà du lieu, du service, du menu et des prix (c’est déjà pas mal), la cerise sur la gâteau, c’est – pour nous – la philosophie des propriétaires, et en particulier leurs engagements envers la communauté locale (soutient d’ONGs, achats responsables et locaux), leurs employés (salaires élevés, assurance maladie), et la planète (pas de plastique à usage unique ici, eau gratuite au verre).

Pour résumer tout ça en quelques mots seulement, si vous allez à Siem Reap : « allez-y les yeux fermés et laissez-vous guider »

Vous voulez approfondir votre visite de la ville ? Retrouvez notre article pour réserver un guide francophone à Siem Reap.

Leave A Comment

Your email address will not be published.